NE CRAINS PAS !

 

LE LIVRE DE SOEUR XAVERINE

 

« Ne Crains pas ! »

 

   Elle s’appelait Sœur Xavérine (Zaza pour les intimes). J’ose affirmer qu’elle fut ma troisième maman, c’est à dire celle qui vint après celle qui me donna la vie de ce monde…  et avant celle qui m’accueillera, quand j’aurai achevé mon pèlerinage terrestre.

   Ma troisième maman m’a accompagné pendant de longues années, comme l’aurait fait ma propre mère, hélas partie trop tôt, notamment lors de l’adoption de notre fille trisomique, l’hébergement de nombreux réfugiés du sud est asiatique dans un ancien séminaire, les récitals de chants-témoignages que nous avons  donnés avec un ami, au profit de notre association Sainte Thérèse. Toujours  présente. Et discrète. Toujours aimante en acte et en vérité. Elle n’avait rien mais elle arrivait toujours à faire plaisir avec ce qu’on lui donnait…  Ce qu’elle recevait semblait se multiplier entre ses doigts de fée. Dernier souvenir d’elle : Je viens d’apprendre son décès et, bouleversé, avec mon épouse nous nous rendons chez les Petites sœurs où elle repose dans sa minuscule chambre. Après un temps de recueillement durant lequel nous reviennent tous ses actes d’amour non seulement à notre égard mais plus encore à l'égard de tous les pauvres qu’elle n’a jamais cessé d’aider jusqu’à cet instant, ce furent les "à Dieu". 

   Je n’ai pleuré, vraiment pleuré de vraies larmes… que deux fois : A Nevers, lorsque je me suis agenouillé devant ce corps conservé de la petite Bernadette, choisie par Marie parce qu’elle était justement ce que l’on pouvait trouver de plus pauvre ici-bas.  L’autre fois c’est précisément face à  elle, Xavérine, cette religieuse extraordinaire, de la trempe d’une sœur Emmanuelle.  Je n’ai pu maîtriser mes sanglots. La sœur qui nous accompagnait auprès d’elle, voyant un homme touché à ce point, n’en revenait pas.

   Et Xavérine est partie….  Son corps donné à la science. Elle avait suffisamment de foi et de détachement pour avoir osé cette dernière volonté…  qui n’a certainement pas été sans créer un malaise au sein de sa communauté.

   Mais la grande Zaza nous a laissé un immense trésor. Elle parle peu d’elle-même, elle a fait un énorme travail de recherche à travers les écritures et ce petit livre est né… qui confirme non seulement ce qu’elle a toujours vécu mais qu’elle voulait nous faire partager : NE PAS CRAINDRE….

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         Alain GAROT 

Une amie très très chère...

Soeur M. Xavérine a réalisé un joli travail qui vient en écho au célèbre "N'aies pas peur" de Jean-Paul !!

- Préfacé par Monseigneur LACRAMPE, alors prélat de la Mission de France,

- Apprécié par le pape Jean Paul II,

cet ouvrage, disponible chez moi, peut être adressé gratuitement à celles ou ceux qui seraient intéressés.

(Attention : stock limité)

mon adresse mail : 

alain.garot0316@orange.fr

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site